Dans cette section

Productions scientifiques

Goyette, N. (2015, mai). La littératie émotionnelle : un outil pour favoriser le bien-être des enseignants. Communication présentée au 83e congrès de l’ACFAS, Colloque Le développement des compétences en littératie dans divers milieux, Rimouski, Québec.
Communication présentant les résultats d’une recherche doctorale portant sur les facteurs personnels qui favorisent le bien-être dans l’enseignement selon des enseignants persévérants, et discutant de la littératie émotionnelle pouvant favoriser ce bien-être.

Extraits du PwPt : « L’objectif général de cette recherche consiste à examiner les facteurs personnels qui favorisent le bien-être dans l’enseignement selon des enseignants persévérants. Pour répondre à ces questions, des concepts importants :

  • Le champ de la psychologie positive
  • Le bien-être selon Seligman (2011)
  • Les forces de caractère (Peterson et Seligman, 2004).

Au regard de ce qui précède, la littératie émotionnelle peut être un outil pour favoriser le bien-être des enseignants pour plusieurs raisons ;

  • Elle permet de lire ou de décoder le langage émotionnel (Pharand et Moreau, 2013), ce qui favorise les relations positives et les émotions positives avec les élèves ;
  • Elle permet l’autoréflexion et l’autorégulation pour mieux intervenir avec les élèves et les collègues de travail et aussi, elle permet de mieux adapter ses choix pédagogiques ;
  • Elle aide à construire un sens au métier puisque les enseignants développent une conscience de soi menant à une identité professionnelle affirmée et positive. De ce sens nait (et est entretenu) la passion de l’enseignement ;
  • Elle met en exergue l’importance de gérer ses émotions et lire les émotions des autres pour mieux les comprendre et s’adapter plus rapidement aux changements. »

Mots-clés : Identité professionnelleDéveloppement professionnelBien-être